Suite du parcours Danse pour les MS et les GS

Ce jeudi 3 novembre,  nous avons assisté à un nouveau spectacle de Danse : Petites Furies, du Théâtre Zététique.

A la salle du Préambule de Ligné,  nous avons été accueillis par la responsable du  parcours danse de la COMPA. Puis nous avons rejoint deux danseuses, sur scène, afin de vivre de plus près le spectacle.

Après un bref échauffement, auquel nous avons participé, la lumière s’est centrée sur les danseuses qui nous ont beaucoup amusées en mimant des enfants qui se chamaillent, se taquinent, et cherchent à s’amuser ensemble… le tout entrecoupé de pas de danse, de sauts, de gestes rythmés.

De très nombreux éclats de rire se sont fait entendre tout au long du spectacle que nous  avons particulièrement apprécié.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

A la fin de la représentation, les danseuses nous attendaient pour partager nos impressions, nous en avons profité pour nous prendre en photos en leur compagnie.

img_0294

 

 

Sur le chemin du retour, les enfants ont transmis ce qu’ils souhaitaient noter dans leur cahier de vie à propos de « Petites Furies » :

 

 « J’ai bien aimé parce que c’était rigolo, quand elles étaient au fond du tas de mousses. »

 « J’aimais bien quand elles ont déchiré le gros coussin, et que l’on voyait la mousse dedans. »

« J’aimais bien quand elles jetaient les mousses. »

 « J’aimais bien quand elles ont fait un château avec la mousse ; quand elles se sont jeté de l’eau sur la tête ; quand il y avait plein d’eau partout parce qu’elles se jetaient de l’eau. »

« J’aimais bien quand elles ont tourné en se tenant les deux mains, puis la main droite, puis la main gauche. »

« J’ai bien aimé quand elles se roulaient dans la mousse. »

« J’ai bien aimé quand elles se donnaient des claques. La musique était forte ! »

 « J’ai bien aimé quand elles se mettaient de l’eau sur la tête et qu’elles étaient toutes mouillées. »

« J’ai bien aimé quand elles se lançaient les coussins. »

 « J’ai bien aimé quand une fille s’est assise sur l’autre. »